Actualités locales

Radical Concept BCI dans le vent frais

date de publication : Mercredi 29 juin 2011

Radical Concept BCI dans le vent frais

Douze voiliers ont disputé la troisième journée de la Banana Cup, dimanche au large de la baie de l’Orphelinat. Au menu, quatre manches sur une mer houleuse agitée par 20 à 25 noeuds de vent. Des conditions difficiles de navigation pour l’ensemble de la flotte réduite à sept bateaux engagés en ORC 1 et cinq en ORC 2 (moins de 9 m).
Dans la première catégorie, Radical Concept BCI skippé par Philippe Mazard s’est imposé en temps compensé. Remportant les quatre manches de la journée devant X Cube Mange mieux bouge plus d’Hervé Regimbeau, vainqueur en temps réel avec trois victoires de manche. La troisième place est revenue à XLR8 Arthur Bonnet barré par Jean-Christophe Vergé. En temps réel, Radical Concept BCI a terminé à la deuxième place devant XLR8 Arthur Bonnet. Du côté des ORC 2, Young Gun de George Wach a signé un carton plein en compensé comme en réel.

Duo-Solo. En compensé, il a devancé Hot Number de Christophe Gallien et Bigouden on Road de Thierry Leseigneur. En réel, il a été le plus rapide face à Bigouden on Road et Bouchon de Claudie Abiven classés dans cet ordre.
Par ailleurs, il faut noter quatre abandons sur casse matérielle dont ceux de Dust in the Wind de Clément Muller et de Positive Touch de Patrick Baldi. À noter également une collision entre Bigouden on Road et Young Gun mais sans conséquence pour poursuivre la course. Les marins de la section Alizés du Cercle nautique calédonien se retrouveront le samedi 23 juillet pour de nouvelles joutes comptant pour la Banana Cup. Pour l’heure, ils ont rendez- vous dimanche pour une régate Duo-Solo sur un parcours côtier. Le départ sera donné à 10 heures au large de la baie des Citrons.

Avec nos remerciements à Viviane Béhar-Baudrier – Les Nouvelles calédoniennes, édition du mardi 28 juin 2011
Photo Viviane Béhar-Baudrier

 

Ça semble si facile…

date de publication : Mardi 28 juin 2011

Ça semble si facile…

Le Trail des Cagous, première édition, s’est couru cette année dans le parc de la Rivière Bleue. Laurence Conan et Gilbert Etchegoimberry ont remporté cette épreuve avec la manière. Tandis que la féminine s’est offert une victoire en solitaire, Gilbert Etchegoimberry, lui, a construit son succès au fil des kilomètres. Petit clin d’œil, en passant, à notre collègue de la BCI, Lynda Rouby pour son excellent classement !

Avec plus de 100 participants, ce Trail des Cagous se taille d’emblée un succès qui lui permettra sans doute de devenir un grand classique du calendrier calédonien des années à venir.

Crédit textes : Alban Colombel / LNC

 

Première édition de la "Great Lagoon Regatta" en Nouvelle-Calédonie

date de publication : Jeudi 23 juin 2011

Première édition de la "Great Lagoon Regatta" en Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie a désormais elle aussi sa "Tahiti Pearl Regatta". Le week-end dernier, une petite partie du plus "grand lagon du monde" a été annexée par 17 voiliers mono et multicoques, pour 3 jours de course d’un nouveau genre, dont la première édition a déjà remporté un franc succès.
Pour cette première édition, les 17 équipages sont partis de la Baie des Citrons à Nouméa samedi 11 juin, sous un très timide rayon de soleil. La première manche, qui relayait Nouméa à l’île Ouen, a vu de très beaux duels s’opérer et a été bouclée pour le premier arrivant, le monoque Lagoon Ozone, dirigé par Olivier Decouzon, en 4h40.
La seconde étape du lendemain, la plus rapide, a relié l’île Ouen à l’îlot Kouaré, en quelques 2 heures "sous spis". C'est dans la nuit que le temps s'est gâté, un gros coup d'ouest vers 23h a mis plus que de l’animation dans les mouillages. Plus de peur que de mal pour la majorité, excepté malheureusement pour le catamaran Ummagumma - basé à Tahiti il y a encore un an - qui a heurté le récif, mais heureusement sans trop de gravité.
Une régate festive
Au delà de la compétition, cette course a aussi été l'occasion de faire vivre aux régatiers deux soirées festives sur des ilôts. La première soirée, sur l’île Ouen, restera sans doute gravée dans les mémoires. Une paella géante attendait les convives, ainsi que des déguisements aux couleurs du « dress code » de la soirée : pirates et corsaires.
L’Armée de Terre avait également joué le jeu en répondant présente pour mettre en place sur le Motu des structures d’accueil (tentes, tables et chaises). La seconde soirée s’est quant à elle déroulée sur « La Moqueuse», l’un des patrouilleurs de la Marine Nationale, qui, revenant de Lifou, s’est arrêtée non loin de l’ilot Kouaré, pour accueillir à son bord les marins.
Ouvert aussi aux néophytes
La Great Lagoon Regatta est ouverte à tous. Point besoin d’être licencié, ni même de posséder un bateau, ni même d'avoir une connaissance quelconque de la voile, puisque le principe est d’ouvrir le bateau charter à la « location à la cabine », afin que chacun puisse goûter à ce monde de compétition marine, mais aussi festive.
Les Japonais, toujours à l’affût de nouvelles sensations, et ce quel que soit le challenge, ont été dans les premiers inscrits. Ils ont réuni deux équipages sur deux catamarans de charter pour réaliser la course dans la bonne humeur qui les caractérise, malgré quelques « erreurs de style » qui heureusement ne leur ont pas été néfastes.
Domination totale pour Lagoon Ozone et pêche à gogo
Autre particularité de la Great Lagoon Regatta: la possibilité de gagner des points pour le classement général en temps compensé, qui se base sur le temps réel selon la catégorie (mono ou multicoque), sur la longueur du bateau, et augmenté de points selon la pêche du jour.
La dernière étape, la plus longue relayant l'ilôt Kouaré à Nouméa, a permis aux bateaux de « rattraper » leur retard, avec des prises plus que prometteuses : thons, tazars, carangues, loches, bonites ont été au rendez-vous, et c'est Lagoon Ozone, grand gagnant de cette première édition en temps réel ou temps compensé, qui aurait aussi pu remporter le titre de « meilleure pêche ».
"Nostalgie quand tu nous tiens" … disait le refrain
La course a été organisée bien évidemment par des amoureux de la mer, dont Hervé Moal, bien connu du milieu nautique polynésien, puisqu’il a quitté Tahiti il y a 2 ans 1/2 après une vingtaine d’années passées à y œuvrer dans le milieu de la mer. Il a ainsi décidé de recréer un pendant de la Tahiti Pearl Regatta. La Polynésie n’est effectivement jamais bien loin dans le cœur de ceux qui y ont vécu. Il est d'ailleurs à espérer que, lors de la prochaine édition, un équipage polynésien se joindra aux Calédoniens. Avis aux amateurs.

Crédit article : www.tahitipresse.pf (Publié le 18 juin 2011) et crédit photo : HB@EnezGreen.com

 

La fête de la musique, c’est à la BCI aussi !

date de publication : Vendredi 17 juin 2011

La fête de la musique, c’est à la BCI aussi !

Dans le cadre de la fête de la musique et de l’animation de quartier menée par l’association « Bien vivre au Quartier Latin », la BCI entend participer activement à cet évènement annuel.

Aussi, nous aurons le plaisir d’accueillir, dans le hall de l’agence Victoire, mardi 21 juin 2011 de 14h00 à 15h30, le groupe de Jazz de Michel TRABELSI. Au programme, jazz manouche !

 

Avec... AVEC !

date de publication : Vendredi 10 juin 2011

Avec... AVEC !

Comme chaque année, "Opération 100F" de l'association AVEC redémarre. Les vendredi 1er et samedi 2 juillet 2011, nous croiserons ici et là des volontaires d'AVEC qui feront appel à la générosité de tous.

 

Les gagnants de la semaine de l'artisanat !

date de publication : Jeudi 09 juin 2011

Les gagnants de la semaine de l'artisanat !

De nombreux gagnants tirés au sort lors de la semaine de l'artisanat. Consultez la liste en cliquant ICI !

 

Faites le plein... de billets !

date de publication : Lundi 06 juin 2011

Faites le plein... de billets !

Espéré de tous depuis bien longtemps, un distributeur de billets est enfin disponible à la station Total Savexpress depuis ce jour. Ce GAB sera évidemment disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Grâce à sa volonté permanente d'investir et d'offrir, à l'ensemble des Calédoniens, des services proches de tous, modernes et pratiques, la BCI conforte encore sa position de leader avec un réseau de 76 distributeurs de billets, le plus grand de Nouvelle-Calédonie.