Actualités locales

La BCI et le développement durable

date de publication : Vendredi 07 décembre 2007

La BCI et le développement durable

596 millions de francs. C’est le montant de la ligne de crédit mise à disposition de la BCI par la Banque Européenne d’Investissement (BEI), un organisme financier dépendant directement de l’Union européenne. L’accord a été conclu hier, à Nouméa, et vise à soutenir les entreprises calédoniennes s’inscrivant dans une démarche « en faveur du développement durable, de la préservation de l’environnement et des énergies renouvelables ». « Ce type de financement correspond aux priorités que s’est fixées l’Union européenne en matière de préservation et de respect de l’environnement », a précisé Jean-Louis Biancarelli, directeur général des financements hors Europe pour la BEI. Ces prêts à taux bonifiés « ne devraient avoir aucun mal à être affectés », a reconnu Didier Leroux, président du conseil d’administration de la BCI. Ils devraient être « prioritairement accordés aux PME-PMI soucieuses de développer leur activité dans une démarche de développement durable et de respect de l’environnement », a conclu Alain Céleste, directeur général de la BCI.

Article paru dans le journal des Nouvelles Calédoniennes du 30.11.2007